Les nouveaux immeubles à condo représentent tout un défi

Publié le 29-09-2017

Sébastien Lemay,bien attaché, a une vue imprenable de Montréal. 


« J’ai toujours cette petite peur en dedans »- Sébastien Lemay, laveur de vitres


Depuis une dizaine d’années, Sébastien Lemay carbure à laver les vitres des différentes propriétés dont les immeubles de condos situés au centre-ville de Montréal. Récit de son quotidien, synonyme d’absence de routine.

L’homme de 36 ans se rappelle encore de sa première fois. « On a commencé tranquillement par un immeuble de six étages et puis, un autre de 17 étages et un de 34 étages. »

À chaque jour, il arrive au chantier vers 7 heures. Technicien d’une nacelle araignée, il s’occupe aussi de sa manutention. Au moment de l’entrevue, Sébastien s’affairait à nettoyer avec son équipe les 200 fenêtres à l’Habitat 67. Une journée ensoleillée où le mercure atteignait les 20, 21 degrés C, en milieu d’après-midi.

Recette

En trempant « son mouton » dans l’eau savonneuse, il frotte immédiatement la vitre. La journée idéale est celle où le temps est un peu gris. Car si le soleil plombe directement sur la fenêtre, l’eau s’évapore rapidement laissant des barioles. L’équipe doit alors de nouveau lubrifier la vitre et ce, de gauche à droite. Sinon, l’eau risque de glisser dans la fenêtre du bas. Puis, il essuie à l’aide d’un Squeeze.

Sébastien utilise de l’eau froide et du savon à vaisselle et ajoute parfois de l’ammoniaque pour enlever les traces laissées par les araignées et les mannes. « Il faut éviter le papier journal et le vinaigre. Il n’y a rien de pire car l’encre laisse des traces. »

Qualités 

Dans son métier, il est important d’être méticuleux. « Comme si on nettoyait nos propres vitres chez soi. Il faut aussi aimer travailler dehors et être un peu athlète. »

La peur 

Sébastien avoue qu’il est tenaillé par « cette petite peur » à chaque fois qu’il s’élève dans les airs. Il sent l’adrénaline monter en même temps. La peur, croit-il, est nécessaire puisqu’il développe ainsi des réflexes de prudence.

Immeubles

Le Montréalais adore son travail. « Il n’y a pas un seul building pareil et on compte beaucoup de nouveaux. J’ai l’impression que les architectes ne prennent pas en considération les laveurs de vitres», observe-t-il.

Sébastien donne comme exemple un immeuble de 30 étages où les cinq derniers étages comprennent un balcon. Difficile de laver les autres fenêtres qui n’ont pas de prise. « On trouve une manière d’accéder aux vitres grâce à nos équipements spécialisés que ce soit une grue, une plate-forme, une chaise électrique. Nous avons même une nacelle araignée qui a été importée d’Italie », énumère-t-il.

Pluie et vent

Au bout d’une nacelle, en haut dans le panier, il guide l’opérateur qui est en bas. « Un peu plus à gauche, un peu plus à droite. »

L’an dernier, son équipe a terminé les contrats juste un peu avant Noël. « Parfois, on a de la pluie et des vents de 40 kilomètres à l’heure. »

Durant l’hiver, il s’occupe grâce à des contrats de déneigement. Au retour des beaux jours, il promet d’être de nouveau au poste. Dans 10 ans, y sera-t-il encore ? « Je pourrai postuler pour un poste de chef d’équipe qui ne m’oblige pas à monter dans les airs », confie-t-il.

Par Annie Bourque 



Cette photo illustre bien la sécurité entourant les laveurs de vitre comme Sébastien.

Une nacelle importée d’Italie devient nécessaire pour les travaux en hauteur.


Merci à l’équipe de lavage de vitres BOILY qui a permis la réalisation de ce reportage. L’entreprise, fondée il y a 20 ans par Christian Boily, fournit de l’emploi à une vingtaine de personnes qui utilisent des plateformes suspendues, chaises motorisées, échelles, grues ou nacelles s’élevant jusqu’à 45 pieds de hauteur. http://www.lavage-de-vitre.com/

  Les sujets traités sont offerts à titre d'information et ne représentent pas des avis juridiques.

Dans la même catégorie : Entrevue

Me Stefania Chianetta : tout pour réconcilier les parties en copropriété

Nouvel organisme d'arbitrage et médiation
  30-10-2017

L’ardent défenseur des propriétaires de condos

Me Sébastien Fiset, spécialisé depuis une quinzaine d’années dans le droit de la copropriété, aide à…
  01-06-2017
blog comments powered by Disqus